Matthieu Ruiz

Étude des perturbations du métabolisme des lipides dans les maladies métaboliques
Professeur/chercheur adjoint
Faculté de médecine - Département de nutrition
514 376-3330, poste 2743

Expertise de recherche

Sa spécialisation technique, outre des approches de biologie cellulaire et moléculaire, comprend les études de flux métaboliques dans le cœur isolé de souris perfusé en mode travaillant avec des substrats isotopiques ainsi que des approches de lipidomique, ciblée et non ciblée, par spectrométrie de masse. Depuis son recrutement en Juin 2018 comme professeur adjoint, Dr Ruiz a développé son laboratoire selon une thématique se concentrant sur l’utilisation des approches de lipidomiques au service de l’étude, et de l’identification de nouveaux mécanismes, de maladies cardiaques et métaboliques.

Ses axes de recherche se subdivisent ainsi :

  1. manifestations cardiaques liées à l’obésité et à la stéatose hépatique non-alcoolique,
  2. Concept de thérapie métabolique de l'insuffisance cardiaque: rôle des vitamines B
  3. développement de l’hypertension pulmonaire de type II conséquemment à l’insuffisance cardiaque gauche et
  4. implication des perturbations du métabolisme des lipides dans le syndrome de Leigh canadien français (maladie mitochondriale monogénique; http://aal.ca/).

Ses travaux de recherche sont  actuellement financés par une subvention de démarrage octroyé par la direction du centre de recherche, un financement du réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité (CMDO; https://www.rrcmdo.ca/), le FRQ-S (en tant que co-chercheur) et une subvention d'équipe en collaboration avec l'europe: Era-CVD-JCT2019 soutenu par les IRSCs. 

Biographie

Le Dr Matthieu Ruiz a obtenu son doctorat en physiopathologie cellulaire et moléculaire en 2012 à la faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry (Université Paris-Sud) en France. Il a rejoint en 2012 le laboratoire du Dr Christine Des Rosiers, à l’Institut de cardiologie de Montréal, où il a développé un intérêt pour l’étude des perturbations du métabolisme des lipides dans les maladies métaboliques et cardiaques. Il est depuis juin 2018 professeur/chercheur adjoint au département de médecine, Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Il occupe également le poste de co-directeur de l aplateforme de métabolomique de l'institut de cardiologie de Montréal.

Affiliations de recherche UdeM

Publications

Pinçon A, De Montgolfier O, Akkoyunlu N, Daneault C, Pouliot P, Sled J, Bishop J, Villeneuve L, Lévy BI, Lesage F, Thorin-Trescases N, Thorin E, Ruiz M . Non-alcoholic fatty liver disease accelerates the development of Alzheimer’s disease through altered brain lipid metabolism in APP/PS1 mice. Metabolites, 9(5). Pii E104, 2019. https://doi.org/10.3390/metabo9050104

Ruiz M, Cuillerier A, Daneault C, Deschênes S, Robillard Frayne I, Bouchard B, Forest A, Thompson Legault J, The LSFC Consortium, Vaz FM, Rioux JD, Burelle Y & Des Rosiers C. Lipidomics unveils lipid dyshomeostasis and low circulating plasmalogens as biomarkers in a monogenic mitochondrial disorder. JCI Insight, 4(14):e123231, 2019. 10.1172/jci.insight.123231

Forest A, Ruiz M, Bouchard B, Boucher G, Gingras O, Daneault C, Robillard Frayne I, Rhainds D, The iGenoMed Consortium, The NIDDK IBD Genetics Consortium, Tardif J-C, Rioux JD & Des Rosiers C.  Comprehensive and reproducible untargeted lipidomic workflow using LC-QTOF validated for human plasma analysis. Journal of Proteome Research, 17(11): 3657-3670, 2018. https://doi.org/10.1021/acs.jproteome.8b00270

Ruiz M, Labarthe F, Fortier A, Bouchard B, Thompson Legault J, Bolduc V, Rigal O, Chen J, Ducharme A, Crawford PA, Tardif J-C & Des Rosiers C. Circulating acylcarnitine profile in human heart failure: a surrogate of fatty acid metabolic dysregulation in mitochondria and beyond. American Journal of Physiology- Heart and Circulatory Physiology, 313(4), H768-H781, 2017. https://doi.org/10.1152/ajpheart.00820.2016

Ruiz M, Coderre L, Lachance D, Houde V, Martel C, Thompson Legault J, Gillis M-A, Bouchard B, Daneault C, Carpentier AC, Gaestel M, Allen BG & Des Rosiers C. MK2 deletion in mice prevents diabetes-induced perturbations in lipid metabolism and cardiac dysfunction. Diabetes, 65(2):381-392, 2016. https://doi.org/10.2337/db15-0238